Zone médecins

Adaptation salle de bain-ASSSD

Depuis plusieurs années, un groupe d’ergothérapeutes de plusieurs CSSS de différentes régions du Québec travaille à développer un concept de mise en place des soins d’hygiène mettant à contribution des auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS) spécialement formés.  À ce jour, 16 CSSS nous ont demandé l’accès aux documents et au moins huit d’entre eux ont implanté le projet dans leur propre organisation.

Le but de cette page Internet est:

  • servir de véhicule pour la diffusion de ce modèle d'organisation de services que le groupe de travail souhaite rendre disponible aux autres CSSS

Initiateur et novateur pour ce projet depuis plus de dix ans, le CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel (CLSC de Saint-Léonard) s'est joint dans les dernières années a d'autres CSSS afin de bonifier ce modèle d'organisation de services.

Les ergothérapeutes experts qui ont participé activement à l’élaboration du projet à différentes étapes de réalisation sont : Jocelyne Allard  et Sylvie Mercier du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel, Sylvie Doyon du CSSS Lucille-Teasdale ainsi que Nathalie Caissy du CSSS Bordeaux-Cartierville - Saint-Laurent.

Le contenu de ce modèle d'organisation de sevices est présenté dans les trois tableaux ci-dessous.  Un encadrement rigoureux est essentiel tout au long du processus ainsi qu'un partenariat avec les ergothérapeutes. 

Un doctorat avec l'Université de Sherbrooke est actuellement en cours ayant pour objectif d'évaluer la validité de critères d'un algorithme nommé « préalables aux soins d'hygiène ».  Nous attendons ces résultats avant de procéder à une revision subséquente de nos outils de travail.

 

GESTION DE PROJET

 

 

L’implantation de cette nouvelle façon de faire requiert une bonne dose de préparation, souvent sous-estimée. Une gestion de projet rigoureuse assure une garantie de succès.  On trouvera dans cette section, les outils de planification, d’organisation, d’encadrement et de diffusion du projet.

Préparation de l’implantation
L’implantation du modèle doit faire l’objet d’une planification rigoureuse pour que tous les éléments requis soient en place au bon moment. Le cadre de référence permet de camper le projet et d’en préciser certaines modalités locales ainsi que les différents niveaux de responsabilité des acteurs.

Cadre de référence

Cheminement de la demande
On trouve ici deux modèles d’organisation de services ayant été utilisés dans différents CSSS.

La demande de services par l’intervenant pivot permet à ce dernier de distinguer les situations simples ou complexes qui relèvent de l’auxiliaire de celles qui relèvent de l’ergothérapeute. Elle repose sur l’identification des critères de partage des demandes.

Lorsqu’un intervenant professionnel de la réadaptation formule une demande pour confier une partie de la mise en place des soins d’hygiène à un auxiliaire, il engage sa responsabilité professionnelle et doit assurer un suivi rigoureux de l’auxiliaire. Il doit confier un mandat précis à l’auxiliaire.

Demande de mise en place des soins d'hygiène par l'auxilliaire désigné

 

 

Demande par intervenant professionnel en réadaptation

Résultats du projet
La tenue d'un registre de demandes permet de faire le bilan du projet.

Registre des demandes

Choix des auxiliaires
Le choix des auxiliaires est crucial dans le succès du modèle. L’auxiliaire doit démontrer un savoir-être compatible avec sa nouvelle affectation. Des outils de sélection (grille d’entrevue et test écrit) sont disponibles sur demande.

Diffusion du projet
Ce modèle implique l’ensemble des intervenants de l’équipe. Voici un exemple de présentation visant à leur expliquer le modèle.

Présentation PowerPoint: Intervenant pivot/gestionnaire de cas

Encadrement des auxiliaires
Les auxiliaires ont reçu trois jours de formation mais ont besoin d’intégrer ces nouvelles connaissances et d’apprivoiser ce nouveau rôle dans des situations réelles. Un programme d’encadrement rigoureux permet la consolidation des acquis dans un contexte formateur. Il permet à l’ergothérapeute répondant de fournir un complément de formation et de participer à l’évaluation en fin de période d’essai.

 

 

Programme de formation

La formation des auxiliaires, obligatoirement dispensée par un ergothérapeute, comporte six modules d’une demi-journée chacun pour un total de trois jours, idéalement consécutifs afin de permettre aux participants, formateurs et apprenants d'intégrer les acquis.

Il est fortement recommandé que les ergothérapeutes qui encadreront la pratique de ces auxiliaires par la suite agissent comme formateurs. Ils se familiarisent ainsi avec le contenu et peuvent déjà noter les éléments à surveiller lors de l’encadrement.

NB: Les histoires de cas sont à titre indicatifs car non concordance dans le contenu au fil des revisions.

Encadrement par ergo

Guide du formateur

Module 1

Horaire du module 1
Notes du formateur module 1
Notes pour l’auxiliaire 
Cotes OEMC
Présentation Power Point Module 1

Module 2

Horaire du module 2
Notes du formateur module 2
Notes de l’auxiliaire module 2
Demande de mise en place des soins d'hygiène par l'ASSSD
Présentation Power Point Module 2

Module 3

Horaire du module 3
Notes du formateur module 3
Guide d’utilisation de la grille 1
Grille 1 - Madame Tanguay
Demande de service - Jolicoeur
Présentation Power Point Module 3

Module 4

Horaire du module 4
Notes du formateur module 4
Outil de recommandation d’aides techniques
Caractéristiques des aides techniques

Module 5

Horaire module 5
Notes du formateur module 5
Demande de mise en place des soins d'hygiène par l'auxilliaire désigné
Demande par intervenant professionnel en réadaptation

Module 6

Horaire module 6
Notes du formateur module 6

 

 

Outils de l’auxiliaire

Cette section propose les outils de travail pour l’auxiliaire à chaque étape de sa démarche : préalables à la mise en situation, observation durant l’activité, recommandation d’aides techniques, consignes au client en cas de mise en place de services réguliers.

Ces outils ont été élaborés sous forme d'algorithmes décisionnels intégrant les éléments de la situation de travail des PDSB.  La conception des ces outils par l'équipe d'ergothérapeutes experts a nécessité l'analyse rigoureuse de tous les liens entre les diverses étapes du processus dirigeant ainsi les actions de l'ASSSD sans ambigüité.

La grille 1 permet à l’auxiliaire de déterminer :

  • si la situation relève bien de sa compétence;
  • de s’assurer que la personne remplit les conditions préalables à une mise en situation à l’eau;
  • d’identifier le niveau d'assistance et le type d’aides techniques que la personne a besoin pour la mise en situation à l’eau.

Grille BAINS 1-Étapes de préparation

La grille 2 permet à l’auxiliaire de noter ses observations durant la mise en situation et de déterminer la conclusion de l’épisode. Selon le cas, il pourrait s’agir :

  • d’un retour à l’autonomie avec ou sans aide technique;
  • de la mise en place de soins d’hygiène par un auxiliaire régulier ou un aidant;

Une version « outil de travail » est également disponible pour l’auxiliaire qui voit une personne à plusieurs reprises.

Grille BAINS 2-Observation durant l’activité

Outil de travail de l'ASSSD durant l'observation de la situation de travail (À venir)

Le formulaire de recommandations permet à l’auxiliaire de fournir à la personne qui doit se procurer des aides techniques les caractéristiques du modèle recommandé.

De plus, l'ASSSD remet au client une liste de fournisseurs.  Dans l'éventualité où il y a mise en place de service d'hygiène, un dépliant est remis à la clientèle.

Recommandations pour les soins d'hygiène:
Page 1

Page 2

 

Dépliant (à venir)